Après les élections, les populistes ont ils perdu? Non, ils ont déjà gagné

Uncategorized

brunobertez

Les commentateurs les plus avisés, ont sauté le pas. Ils considèrent qu’en Europe le populisme a été vaincu.

Le coup de massue qu’il vient de recevoir derrière la tête fait en effet suite à celui administré aux électeurs néerlandais. Le populisme va rentrer à la niche, bien docile, lécher ses plaies.

Je ne suis pas persuadé que l’analyse soit correcte. Car elle néglige les coûts de la victoire sur le populisme.

D’abord, jamais le populisme n’a été une vraie menace électorale aussi bien en Grèce, qu’aux Pays Bas , en Espagne ou en France. La seule inconnue , douteuse est celle de l’Italie, avec les Italiens on n’est sûr de rien. Au niveau électoral, les populistes sont toujours restés marginaux grâce en particulier à la grande peur des populations d’être privées d’euro et d’euros.

Ensuite le coût pour vaincre ou croire vaincre le populisme a été l’entorse aux principes…

View original post 503 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s