Comment Hitler a utilisé les déportés pour fabriquer son arme

Uncategorized

Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

_______________________________________________

Dans les tunnels glacés de Dora, en ex-RDA, près de 9000 résistants français ont été employés de force à la fabrication de l’arme secrète d’Hitler, la fusée V2, des travailleurs de « l’enfer » auxquels va rendre hommage une somme d’historiens en préparation.

D’ici 2020, le Centre d’histoire et de mémoire de La Coupole à Helfaut, près de Saint-Omer (Pas-de-Calais), devrait en effet retracer dans une encyclopédie la vie de ces combattants, qui s’est souvent arrêtée dans cette usine de « Mittelbau-Dora »: 4500 n’en revinrent pas, un taux de mortalité bien supérieure aux autres camps de concentration.

Si La Coupole s’intéresse à cette page méconnue de l’histoire de la Résistance, c’est parce que le V2, produit à Dora, devait ensuite être acheminé et tiré à Helfaut, depuis un immense bunker nazi dont on visite aujourd’hui les entrailles de béton.

En ligne de mire: Londres, que cette première fusée stratosphérique de l’Histoire devait…

View original post 528 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s