La Suède en route vers le totalitarisme

Uncategorized

civilwarineurope

La Suède, dirigée par un gouvernement de minorité rouge/vert, a commencé à ficher les opposants au régime. Ceux-ci peuvent maintenant contrôler s’ils figurent sur la liste, qui ne concerne pas seulement les opposants politiques, mais tous ceux qui ne pensent pas « politiquement correct ». L’opposition s’organise, mais les gauchistes et les islamistes ont toujours une longueur d’avance.

Traduction (Claude Haenggli) : La Suède a établi une liste, dans laquelle on peut constater qui s’est rendu coupable d' »opinions fausses ». Si l’on est mentionné dans cette liste, cela a des conséquences. Une fausse opinion, c’est par exemple de parler négativement des migrants, des femmes ou des LGBT, mais aussi des organisations qui militent pour les droits humains. Laure Southern, une activiste américaine qui avait essayé, dans une action spectaculaire du mouvement identitaire, de stopper les embarcations de passeurs de clandestins en mer Méditerranée, s’est retrouvée sur cette liste, qui comprend environ 12’000 comptes…

View original post 62 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s