Harcèlement de rue à Paris : « Les trottoirs sont trop étroits » dit la féministe Caroline de Haas

Uncategorized

Et demander à la dame de retirer ses oeillères, ce ne serait pas plus bénéfique et moins coûteux pour le contribuable?

civilwarineurope

Les trottoirs sont trop étroits , l’éclairage est trop sombre, il faut réaménager l’espace public ! Voici en substance les solutions et les explications amenées par Caroline de Haas, militante féministe candidate aux législatives dans le XVIIIe arrondissement de Paris – soutenue par le Parti communiste français et Europe Écologie Les Verts -, pour lutter contre le harcèlement de rue subi par les femmes dans le quartier de La Chapelle-Pajol. Des solutions qui apparaissent dérisoires tant la situation est préoccupante dans cette partie de la capitale où selon un article du Parisien en date du 18 mai dernier, les femmes ne peuvent marcher 200 mètres sans subir les injures et les menaces de groupes d’hommes agressifs, de migrants ou de dealers.

« Dans tous les quartiers où il y a un problème d’espace, où il y a une concentration de personnes qui restent à la même place toute la journée, il…

View original post 184 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s