De Gaulle et l’Algérie indépendante : du colonialisme classique au néo-colonialisme !…

Uncategorized

Une France à refaire... si possible

Par Issa Diakaridia Koné

Comme je l’ai écrit dans mon précédent article, l’analyse faite – dès le mois de juin 1962 – par le Conseil national de la révolution algérienne (CNRA) pour le compte du Front de libération nationale (FLN)  du contenu des accords d’Évian (18 mars 1962) débouche sur cette conclusion qu’il s’agissait, pour la France de Charles de Gaulle, de faire passer l’Algérie du colonialisme classique au néo-colonialisme…

Voilà donc à quoi devait se résumer, pour Paris, l’indépendance de l’Algérie

Les nationalistes indépendantistes algériens pouvaient-ils y opposer quelque chose ?

C’est manifestement la question qu’eux-mêmes se posent. Nous allons voir comment ils pensent pouvoir y répondre…
« La tâche immédiate du F.L.N. est de liquider, par tous les moyens, le colonialisme tel qu’il se manifeste encore après le cessez-le-feu sous sa forme virulente à travers les actions criminelles de l’O.A.S. »  (pages 685-686)

L’O.A.S. (Organisation…

View original post 910 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s