Le Grand Bouleversement…

Uncategorized

Strategika 51

La rencontre du président US Donald Trump avec la Chancelière Angela Merkel d’un côté et celle du président russe Vladimir Poutine avec son homologue français Emmanuel Macron de l’autre, a définitivement convaincu Trump et Poutine sur l’impossibilité de négocier avec les représentants de la finance internationale.

Pour Poutine, les choix à faire sont rationnels et relèvent des bases de la stratégie: accélération du rapprochement avec la Chine, élaboration d’une stratégie de riposte en cas d’une révolution de type technologique dans le domaine des armements pouvant conférer à l’adversaire un avantage décisif ou du moins l’effet de surprise, briser l’encerclement de la Russie et, par dessus tout, ne pas lâcher prise au Levant.

Les choses s’annoncent moins claires pour Trump, qui se bat non sans une certaine ironie et une bonne dose de sarcasme contre les très dangereux parasites de ce que l’on appelle l’État profond US et leurs multiples soutiens…

View original post 621 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s