Retrait des USA de l’Accord de Paris: le refus d’une grande escroquerie

Uncategorized

Strategika 51

Le Nicaragua, la Syrie et maintenant les États-Unis d’Amérique ne souscrivent pas à cette immense escroquerie qu’est l’Accord de Paris sur le changement climatique.

Spéculer sur du vent et revendre de l’air, sur gage si possible, sont de très anciennes spécialités.

Trump commence à donner du coup de pied…Ce ne sera pas la fin de la cabale des escrocs mais tout de même c’est un coup de pied bien ajusté.

Les cris d’hystérie et autres crises d’épilepsie de certains usuriers qui se frottaient les mains avant le retrait US participent-elles à augmenter le taux de CO2 dans l’atmosphère terrestre?

Un fond de commerce en moins. C’est si dramatique.

View original post

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s