La psychologie derrière le déni de l’islam terroriste

Uncategorized

Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

La psychologie derrière le déni de l’islam terroriste____________________________________________________

Ne dit-on pas qu’il faut jeter aux ordures tout un panier de poissons lorsqu’on y découvre un poisson avarié ? C’est la logique même parce qu’un poisson en décomposition a déjà eu suffisamment de temps pour contaminer le suivant.

La psychologie qui empêche les chefs d’État et les services de sécurité occidentaux d’appeler la terreur islamique par son véritable nom dérive de la crainte de mettre dans un même sac les musulmans qui, prétendument, désapprouvent la terreur dans toutes ses formes… D’où le « Pas d’Amalgame ».

 Mais c’est aussi, et sans doute, ignorer le contenu du Coran, lequel ne reconnaît aucune citoyenneté, aucune patrie, aucune frontière, hormis la foi islamique, l’OUMMA.

Cette psychologie, qui prévient toute personne raisonnable et responsable d’incorporer tous les musulmans dans un même ensemble, est en fait un couteau à deux tranchants. Nous vivons dans cette atmosphère au sein d’Israël, avec de rares effectifs…

View original post 773 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s