Les Britanniques ne veulent pas se priver des «gros sous» du Qatar

Uncategorized

civilwarineurope

Lors d’une rencontre avec son homologue qatari une semaine après la rupture des relations cinq pays arabes avec l’émirat, Boris Jonhnson lui a exprimé son soutien. L’ex-député bahreïnien Jalal Fairooz en analyse les raisons et le possible impact.

Jalal Fairooz est un ancien parlementaire bahreïnien, ancien vice-président de l’Union interparlementaire internationale.

RT : Pourquoi Boris Johnson a-t-il décidé de soutenir la position du Qatar alors que ce dernier est soumis à un blocus de la part des alliés les plus proches de l’Arabie saoudite ?

Jalal Fairooz (J. F.) : Il a exprimé son soutien après sa rencontre avec le ministre des Affaires étrangères qatarien. Il y a trois raisons principales à cela. Tout d’abord, les Qataris sont en train de racheter Canary Wharf, le principal quartier d’affaires de Londres : il s’agit donc de gros sous provenant du Qatar. Les Britanniques ne veulent pas voir échouer ce processus.

Deuxièmement…

View original post 304 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s