Emmanuel Macron et « les gens qui ne sont rien » : plus qu’un dérapage, une vision du monde

Uncategorized

histoireetsociete

Le malheur c’est qu’il n’est que la pointe de l’iceberg, le mépris se généralise et devient une sorte de férocité habituelle… L’effacement du parti communiste a aussi cette dimension insupportable. Quand je lis Mélenchon dans le  JDD, je ne le trouve pas très différent, accuser les communistes de son éviction du second tour et ne jamais s’interroger sur ses propres erreurs face aux catégories populaires qui se sont reconnues dans le PCF et pas dans lui, imaginer que ces catégories obéissent à des « meneurs ». Il est difficile de faire pire que Macron dans l’arrogance, mais il faut aussi mesurer à quel point il est représentatif du « mouvement », suppléant à tous les partis derrière un leader plus ou moins charismatique (note de Danielle Bleitrach).

Emmanuel Macron et « les gens qui ne sont rien » : plus qu’un dérapage, une vision du monde

[EDITO] Si à 30 ans t’as pas monté ta start-up, t’as raté ta vie. C’est en substance le message délivré par Emmanuel Macron jeudi dernier, lors…

View original post 952 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s