Vingt-cinq ans d’immersion dans une Amérique obsédée par le fric, par Sophie Rahal

Uncategorized

histoireetsociete

Comme dit Macron, il y a ceux qui réussissent et ceux qui ne sont rien… je me souviens encore du foin fait autour du vol des diamants de Kim Kardashian alors que le même jour dans l’indifférence générale, un couple discret et travailleur de Coréens s’était suicidé parce qu’ils ne pouvaient payer un modeste loyer… (note de Danielle Bleitrach)

A VIP guest “makes it rain” with hundreds of dollar bills on a sold-out Saturday night at Marquee, routinely ranked as one of the top-grossing nightclubs in the United States, Las Vegas, 2012. Hip-hop artist Fat Joe brought the practice into mainstream clubs with his hit song of the same name.
La photographe américaine Lauren Greenfield publie “Generation wealth”, une enquête passionnante et foisonnante qu’elle a menée pendant vingt-cinq ans aux Etats-Unis et à travers le monde, pour comprendre et…

View original post 1 198 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s