L’Europe se soumet à l’islam radical

Uncategorized

civilwarineurope

par Guy Millière

Londres, le 5 juin 2017. Une minute de silence est observée au Potters Field Park, à côté de l’hôtel de ville, aux fins de rendre hommage aux victimes de l’attentat djihadiste survenue au London Bridge trois jours auparavant. Ceux qui sont venus ont apporté des fleurs, des bougies et des panneaux portant les mots habituels: « unité », « paix », « amour ». Les visages sont tristes mais aucune trace de colère n’est visible. Le maire de Londres, Sadiq Khan, un Musulman, prononce un discours soulignant, contre toute évidence, que les idées des terroristes n’ont rien à voir avec l’islam.

Quelques heures après l’attentat, la Premier ministre britannique Theresa May avait refusé, elle aussi, d’incriminer l’islam, mais avait osé parler d' »extrémisme islamique ». Elle avait été immédiatement accusée de « diviser » le pays. Le jour des élections, le 8 juin, son parti, les Conservateurs, a perdu la majorité absolue dont il disposait à la…

View original post 1 388 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s