France : affrontements communautaires dans un camp de clandestins à Metz

Uncategorized

civilwarineurope

« Ce camp est une véritable poudrière. » Le constat est le même depuis plusieurs mois sans que les autorités ne semblent vouloir intervenir. Dans la nuit de samedi à dimanche, de violents incidents ont éclaté entre des demandeurs d’asile installés dans le camp de Blida, à Metz, dont la gestion a été confié à Adoma, une société habituée à gérer des foyers de travailleurs étrangers. Plusieurs personnes ont été blessées, alors que la police, sollicitée, n’est pas intervenue, selon les bénévoles.

Il était aux alentours de 22h30 quand des bénévoles du collectif Le soleil de Blida ont reçu de premiers appels provenant de ce camp où vivent 400 personnes. « Par téléphone ou sur Facebook, des réfugiés nous disaient ‘appel police’, ‘danger’, ‘très peur' », raconte Claude Thirion, membre de ce collectif qui regroupe 200 particuliers. A leur arrivée, « la moitié du camp à l’extérieur du camp, apeuré, prêt à fuir, des enfants…

View original post 349 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s