Suède : seulement 18,5% des filles d’Uppsala se sentent en sécurité, elles sont harcelées par des « groupes d’immigrés »

Uncategorized

civilwarineurope

Le site de nouvelles Friatel a rapporté une enquête menée auprès de 3,900 jeunes dans la ville suédoise d’Uppsala, qui a constaté que seulement 18,5% des filles de lycée se sentent en sécurité à l’extérieur dans le centre d’Uppsala. En 2013, c’était 45%.

Le résultat de l’enquête est appuyé par Daniel Larsson, le commissaire à la police d’Uppsala, qui déclare qu’il a donné des règles strictes à ses propres filles adolescentes, leur interdisant d’aller en ville ou dans le centre commercial le soir. Les responsables du sentiment d’insécurité sont clairs : « Des garçons immigrés en groupes attaquent des filles suédoises. (…) Ils sont plus agressifs lorsqu’ils ont affaire à des filles « .

Dans une interview avec le journal UNT, Larsson a souligné que ses filles l’ont appelé à plusieurs reprises, se plaignant d’être suivies par des migrants.

Il n’est pas le seul. D’autres parents interdisent plus ou moins à leurs…

View original post 175 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s