La France ne cédera jamais son siège au Conseil de Sécurité des Nations Unies

Uncategorized

Strategika 51

Sauf cataclysme planétaire majeur ou une guerre thermonucléaire globale, la France ne cédera jamais son siège au Conseil de Sécurité de l’Organisation des Nations Unis et ne le fera jamais tant que l’Organisation continuera à exister avec ses statuts actuels.

Déjà qu’elle avait failli ne pas y être ; Roosevelt n’était pas pour et paradoxalement c’est grâce au « petit père des peuples soviétiques », Staline, que la France est l’un des cinq membres permanents du Conseil.

D’ailleurs aucun des cinq pays membres du CS (USA, Russie, Chine, France, Grande-Bretagne) de l’ONU ne sont disposé à abandonner ce privilège acquis au lendemain de la seconde guerre mondiale.

La proposition allemande de céder le siège de la France au Conseil de Sécurité au profit de l’Union Européenne avec un représentant français aurait pu déclencher une quatrième guerre franco-allemande à une autre époque.

La dite proposition émane moins d’un certain esprit européen que d’un…

Voir l’article original 147 mots de plus

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s