Quand une étude devient prétexte à l’insulte déguisée

Uncategorized

Strategika 51

Une étude de l’IFOP pour la fondation Jean Jaurès et l’officine fort suspecte « Conspiracy Watch » nous renseigne sur le profil type de l’individu complotiste :

  1. Ce dernier est « souvent jeune » ;
  2. « Peu diplômé » ;
  3. « Issu de catégories pauvres ou modestes » ;
    4. « A parfois le sentiment d’avoir raté sa vie » ;
  4. A un profil psychologique particulier (croyance en la sorcellerie par exemple) ;
  5. « Regardent majoritairement la télévision et le Web » ;
  6. Ne lisent pas, (« ne lisent pas la presse écrite ») ;
  7. N’écoutent pas (« n’écoutent pas la radio ») ;
  8. N’ont pas confiance dans les institutions (police, justice, ET SURTOUT MÉDIAS) ;
  9. Acceptent tout de même comme les autres les mensonges d’État ;
  10. Votent souvent Lepen ou Mélenchon ;
  11. Ne croient pas en la « démocratie ».

Bien. Voyons un peu :

Avec le racisme « anti-jeune » (on est jeune jusqu’à 55 ans en France pour éviter toute promotion avant le départ à la retraite…

Voir l’article original 238 mots de plus

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s